Les Témoignages


Il faut avant tout préciser que la plupart de nos problèmes de santé sont liés à notre vie au quotidien ainsi qu’à notre vécu. Tous deux sont pour moi la source évidente de ces peurs, colères, blessures, traumatismes, chagrins qui peuvent provoquer tous types de soucis, de douleurs et maladies.

Histoire amusante !
Apres avoir fait une première séance à une amie voilà quelques années, elle se sentait beaucoup plus relaxe. Le soir suivant elle a allumé son téléviseur et chaque fois qu’elle passait à sa proximité, les chaînes changeaient toute seules !!
Elle m‘a bien sûr appelée pour m’expliquer le phénomène.
Les énergies qui recirculaient en elle rayonnaient si fortement qu’elles perturbaient celles émises par l’appareil. J’avais moi aussi personnellement connu ce phénomène. C’est d’ailleurs pour cette raison que je ne porte jamais de montre. A quoi bon ? Elles ne me donnent la bonne heure que lorsque je les pose sur ma commode !

Abus, psychologiques, physiques, sexuels (voir Dépression)
Les expériences d’abus physiques, psychologiques, sexuels, ont des conséquences graves sur le développement de celles et ceux qui en ont été victimes.
Les traumatismes dus à des abus ont nécessairement des impacts plus ou moins marqués sur certains aspects du développement de la personne.
On reconnaît de façon générale des conséquences manifestement liées à ces traumatismes :

- La perturbation de la relation de confiance avec la mère ou son substitut.
- L’incapacité à être à l’écoute de ses émotions et de ses besoins.
- Des apprentissages scolaires et professionnels difficiles.
- L’adaptation sociale compromise.
- Des problématiques de l’épanouissement sexuel.
- Dissociation du corps et du mental.
- Sentiment de honte.
- Sentiment de culpabilité.
- Sentiment de solitude et d’insécurité angoissante.

Malgré le fait que, durant une période de leur vie, certaines victimes réussissent à fonctionner tant bien que mal en apparence, il arrive néanmoins un moment, habituellement vers la quarantaine, où elles ne peuvent plus repousser les symptômes sans aggraver leur déséquilibre. La dépression, la maladie ou d’autres résultantes encore plus sévères les guettent alors.

Je vois de plus en plus de personnes, -plutôt des filles/femmes- ayant subi ce type d’abus. Elles vivent en général assez difficilement leur vie de tous les jours, soumises le plus souvent aux angoisse, stress, manque de confiance tant en soi qu’en les autres, difficultés dans les relations professionnelles, amicales ou de couple. La déprime les pousse alors à consulter un psychologue pour une introspection qui pourra durer des années.
Parfois les douleurs, les hontes, sont si profondes qu’elles les ont « enterrées dans leur corps » et ne s’en souviennent même plus !
Il faut alors accepter de travailler les Mémoires du Corps pour trouver « La Cause » du mal-être. Apres ces séances de travail, des images, des mots, des blessures apparaissent ; des actions, des lieux, des noms surgissent.
Souvent très douloureux sur l’instant, leur retour à la lumière est indispensable pour mieux repartir !

Les abus sexuels - Je me souviens d’une jeune fille avec qui je m’étais entretenue lors d’un Salon du Bien-Etre. Nous avons convenu d’un rendez-vous, mais quelques jours avant son échéance, elle a souhaité l’annuler par téléphone.
Avait-elle peur, honte de se raconter ?
Je lui ai assuré que j’étais pourtant certaine de pouvoir l’aider à outrepasser ses peurs afin de trouver ce Bonheur auquel tout le monde à droit.
Car, effectivement, tout le monde à droit d’être heureux !
Elle m’a rappelée après s’être donné le temps de la réflexion et nous avons décidé ensemble d’entreprendre un travail de reconquête de l’estime de soi.
Au terme de la première séance elle repartait déjà avec un petit sourire qui m’a fait chaud au cœur !
Quelques mois après, son aspect physique avait changé. Ses yeux étaient devenus plus « souriants » son visage avait perdu de sa crispation et elle regardait devant elle plus tôt que de marcher tête baissée.
- Il en est de même pour les adolescent(e)s abusé(e)s... souvent par un membre de leur famille. La honte et la peur se sont solidement installées au fil du temps, confortées dans un sentiment de culpabilité qui confine au silence.
Mais ces silences forcés ont des conséquences dont la plus préoccupante est la souffrance intérieure.
Elle est un poids trop lourd à porter seul.
S’installent alors le doute, les difficultés relationnelles familiales, scolaires et plus tard professionnelles et de couple...
Un travail sur les mémoires du corps s’impose alors afin de nettoyer ces souffrances.
- Le lendemain d’une séance au cabinet, Madame V constate des brûlures sur ses poignets en se réveillant.
Surprise, elle les observe et, ainsi que nous avions commencé à le faire ensemble la veille, se pose des questions. Les Bonnes Questions.
Elle se souvient ... il y a longtemps, quand elle était enfant, le jeu de son frère qui consistait à l’attacher avant d’ensuite procéder sur elle à des attouchements, préliminaires du viol qui leur faisait suite.
Ce moment a été très difficile, mais la porte ouverte favorisa le nettoyage des mémoires pour ensuite faire face a ces évènements, apprendre à vivre avec eux.

Cancer
Il y a beaucoup de cancers différents et de causes inhérentes à cette maladie.
Par mon travail d’Energéticienne-Magnétiseur, je peux vous aider en vous accompagnant dans la fatigue provoquée par la maladie et les effets secondaires des séances de traitement en chimiothérapie. Je peux également vous aider à comprendre mieux votre corps et ses douleurs. Mais surtout, je peux vous aider à veiller sur votre moral, l’une des clefs de voûte dans le combat contre la maladie.

Lien de cause à effet :
Comme souvent les maladies ont un lien direct avec notre vécu.
Les seins, par exemple, représentent la féminité et la maternité. Ils peuvent avoir un lien direct avec les conflits intérieurs, la dévalorisation, la désillusion, la culpabilité, la colère, ou encore un manque du « nid » familial.
Lors de nos discussions au calme du cabinet, nous avons bien souvent mis à jour des relations familiales difficiles, de manque dans l’enfance etc, puis convenu ensemble qu’une relation similaire dans le couple, et parfois aussi avec ses propres enfants, y avait donné suite. Avant de conclure que ces liens s’étendant finalement sur l’ensemble d’une vie jusque l’âge adulte, il est tout à fait raisonnable de penser que le corps puisse finir un jour par crier son mal-être d’une manière ou d’une autre.
Il est donc urgent de procéder au nettoyage de ces mémoires pour trouver un meilleur équilibre et donc ... une meilleure santé.

Grâce au travail sur les mémoires on peut trouver l’origine de la maladie pour mieux la comprendre, mieux vivre avec elle... pour mieux la combattre.

Chevilles
Les douleurs, les entorses aux chevilles sont souvent liées à une tendance à l’inflexibilité ou au trop de rigueur qui entretiennent une hésitation de tout moment face à des décisions à prendre, un changement de direction - professionnel ou familial - que l’on ne parvient pas à concrétiser, des décisions que l’on ne parvient pas à prendre...
Le blocage est là, dû au manque de confiance, à la peur d’échouer. Mais Paul Emile Victor ne disait-il pas qu’ une chose promise à l’échec est celle que l’on ne tente pas ?

Chirurgie
Petite et lourde, pré ou post opératoire : de même qu’une séance peut mieux préparer le corps pour l’intervention, le mettre en harmonie et donc le détendre en allégeant le stress, une autre favorisera la récupération puis la guérison suite à l’opération.
Plus d’énergie = moins de place au stress et à la douleur(s) !



Décès
Le décès d’un proche crée systématiquement un choc émotionnel qui sera différent d’une personne à l’autre.
Chez certains, le choc peut se traduire par une lassitude, une grande fatigue voire même une dépression.
J’ai eu l’occasion de travailler avec un grand nombre de personne afin de les accompagner sur le chemin de leur deuil.



Dents : (rage ou simple douleur)
Une séance de 45 minutes est nécessaire pour calmer les douleurs et réharmoniser les énergies.

Mme A. avait très mal aux dents.
Je l’ai vue en urgence dans l’après-midi du samedi pour une séance de 45 minutes et ses douleurs ont disparu. Le médecin lui a quand même prescrit des antibiotiques le lundi.

J’ai eu à traiter à plusieurs reprises ce type de cas.

Dépression (voir Abus, Harcèlement au travail)
La dépression est souvent liée à une profonde tristesse, à un complexe de culpabilité, à l’auto-dévalorisation, à l’absence de confiance puis la perte de l’estime de soi qui aboutit au complexe d’infériorité. Une situation difficile qui vous fragilise face aux éléments extérieurs, notamment les prédateurs adeptes du harcèlement.
Un travail sur soi, vos racines familiales, votre conception, la grossesse et votre naissance peut mettre en évidence des mémoires gardées par le corps et, par elles, le ou les liens communs à tous vos problèmes.
Il faut donc les nettoyer.
Se sentir mieux, c’est déjà être fort !

Une séance au moins pour rééquilibrer votre corps énergétique sera très bénéfique.

Mme C. était quelqu’un qui affichait depuis toujours une bonne humeur légendaire comblée d’énergie. Elle s’est tout à coup trouvée fatiguée et a rapidement plongé dans une tristesse sans nom, prémices à une déprime qui est survenue sans prévenir, comme une énorme vague.
La première phase de recherche personnelle faisait émerger une cause familiale à cette chaîne de soucis qu’il fallait à tout prix rompre.
J’ai vu trois fois Mme C. Nous avons travaillé ensemble durant trois séances d’une heure et demie environ.
Elle a petit à petit retrouvé le calme et ensuite le sourire. Et même si ses soucis familiaux sont toujours présents car elle n’est pas la seule à les gérer, elle les a acceptés et a appris à les appréhender plus sereinement en déculpabilisant.

P. souffre depuis 25 ans de dépression, de sommeil difficile, prend les antidépresseurs et des somnifères.
Je ne l’ai vu qu’à deux reprises pour des séances de 45 minutes car il était en vacances dans ma région.
J’ai travaillé ses énergies / chakras. Après la séance il était très fatigué.
Le lendemain il me racontait, tout sourire, qu’il avait passé une journée des plus détendues et que pour la première fois depuis des années il avait « dormi comme un bébé » et ne sentait plus aucune trace de cette fatigue réductrice qui le tenaillait depuis si longtemps. Il disait ressentir cette sérénité même jusque sur son visage, où, effectivement, les traces de tensions de la veille avaient disparu.
Je lui ai naturellement conseillé de poursuivre seul et régulièrement son travail sur les causes de sa dépression que nous avions ensemble mis à jour !

Mme L souffre depuis longtemps d’importantes périodes de dépression.
Suite à une grossesse qui a pris fin au 7ème mois, elle sombre dans une grosse déprime à la limite du suicidaire et se fait hospitaliser. S’en suivent, les soins médicamenteux et psychologiques.
Un moment très difficile, car elle a déjà un enfant de 6 ans.
Elle est venue me voir et nous avons passé presque trois heures ensemble lors de la première séance. Elle avait besoin de parler. S’exprimer aide beaucoup dans le travail des énergies. La séance lui a fait beaucoup de bien, elle se sentait beaucoup plus détendue en quittant la cabinet.
Elle avait l’air si triste en arrivant, mais m’a quittée avec un visage apaisé et avec un grand sourire.
Je lui ai proposé de la revoir, mais elle m’a avoué plus tard avoir retrouvé, suite à notre séance, cette force qui allait lui permettre de faire seule le reste du chemin vers la guérison.
Six mois plus tard, elle m’a recontactée. Elle avait repris confiance en elle, s’était relancée dans ses projets et allait beaucoup mieux.

Dos : (Les maux de)
Notre travail et notre mode de vie font aujourd’hui des problèmes de dos des maux récurrents.

J’ai souvent des appels pour les dos douloureux, dos bloqués, sciatiques...

Dus au stress, aux soucis familiaux ou conjugaux, à la mauvaise position au travail (lors de levages ou au bureau devant l’ordinateur...), à des pratiques abusives du sport... il y existe tant de cas et de raisons d’en « avoir plein le dos » !
Chacun(e) est différent(e) mais, dans tous les cas, lorsque le dos est douloureux, c’est le corps qui appelle au secours.
Écoutez-le ! La fatigue, le stress, la pression, le mal-être, la démotivation, le vécu d’une une séparation, d’un divorce, d’un décès, de la perte de travail... tous ces facteurs sont autant de déclenchants du mal de dos.
Vous vous y reconnaissez ? N’hésitez pas en venir m’en parler.

Mme T. était complètement bloquée du dos et en arrêt de travail.
Une seule séance de 45 minutes avec rééquilibrage puis travail sur le nerf sciatique et le dos ont suffi pour la relaxer, relâcher le corps et donc le dos.
NB : Je ne manipule jamais et ne travaille que sur la réharmonisation des énergies.

Mme C. souffrait de problèmes similaires.
Ce jour-là, une séance de 45 minutes a suffi pour lui permettre, le week end suivant, de déménager !! Elle n’a pas rechuté depuis.

Mme E. danseuse connaissait depuis longtemps des douleurs dans le dos qui s’accompagnaient de plus en plus de sciatiques.
Une séance de 45 minutes aura suffi avec en plus un rééquilibrage pour la soulager.
Depuis plus d’un an, elle ne se plaint plus de douleurs.

Mme A. ressentait des douleurs dans le dos et les hanches descendant dans la jambe le long du nerf sciatique.
Le médecin lui recommandait de nouvelles infiltrations qu’elle finissait par ne plus pouvoir supporter physiquement et moralement.
Elle est venue me voir trois jours d’affilée pour des séances. Nous avons débuté la première par une séquence de rééquilibrage et poursuivi par deux séances complètes de 45 minutes chacune.
Elle n’a jamais ressenti de douleurs par la suite et la radio pour laquelle elle avait rendez-vous le lundi qui suivait nos séances n’a rien révélé du tout.
A. était donc doublement satisfaite puisqu’elle ne ressentait plus de douleurs et pouvait se dispenser des infiltrations !

Eczéma
Les eczémas sont souvent liés à une séparation (ou sevrage) avec une ou des personnes chères (voire même un animal de compagnie qui prenait une grande place dans votre vie). Ils sont également liés à des peurs, à l’insécurité (vie personnelle ou au travail), l’anxiété...

Mme L. a des plaques d’eczéma sur ses mains (et particulièrement entre les doigts). J’ai placé ses mains entre les miennes pendant une vingtaine de minutes. Deux jours plus tard elle m’appelait pour m’informer que l’eczéma avait disparu.
L’eczéma a ressurgi un an plus tard suite à une période de stress excessivement forte.
Nous avons pratiqué de la même manière pour le même bon résultat.

Mme. G a récemment eu des poussées d’eczéma dans l’oreille gauche. Je lui ai fait une séance comprenant rééquilibrage et travail sur les chakras. Nous avons ensuite pris le temps de rechercher la source de ces maux sur laquelle elle a acceptée de travailler ensuite seule.
Trois jours plus tard, les démangeaisons avaient cessé et la situation était bien meilleure.
Elle a rapidement trouvé un changement dans sans équilibre général.

Genoux
Melle C. vit en Allemagne et souffrait par son travail de douleurs terribles aux genoux. L’année précédente elle avait subi des infiltrations qui calmaient momentanément les douleurs.
Souhaitant changer de remédiation, elle m’envoyait un e-mail me demandant si je pouvais l’aider. J’avais pour cela besoin d’une photo sur laquelle j’ai travaillé à distance sans lui dire quel jour je m’apprêtais à lui prodiguer un soin.
Quelques jours plus tard, elle reprenait contact par un message me disant « je ne sait pas ce que tu as fait, mais je n’ai plus du tout mal au genou ! ».
C. a repris le travail et 18 mois plus tard tout semble continuer d’aller bien.
« .... Coucou Sandy, je viens de lire attentivement, d’écouter, de regarder la vidéo sur ton site. Tu sais toi mm que j’étais septique au départ pour mon genou, je n y croyais pas trop....ET POURTANT depuis ....je n’ai plus rien ! Je sais que cela te tient à coeur d’aider les gens et que tu es quelqu’un qui apaise...je remercie le hasard... ou le destin (on appellera ça comme on veut) d’avoir fait pour je ne sais quelles raisons nos chemins se croiser... merci de toute cette bienveillance qui émane de ta personne ! »

Mme L. ressentait depuis très longtemps elle une « gêne » au genou gauche et le percevait clairement comme un « click » quand elle marchait. J’ai placé mes mains sur son genou pendant 20 minutes. Elle comme moi avons alors perçu ensemble « que des choses bougeaient » à l’intérieur.
Les énergies retrouvaient simplement leur cheminement. Aux récentes nouvelles, elle ne souffre plus de son genou.

Suite à un accident du travail D. a dû subir une opération chirurgicale du genou droit.
Six mois après, de très fortes douleurs lui interdisaient de mettre le poids sur sa jambe et de la tenir droite. Il lui était donc impossible de marcher correctement et la compensation qu’il opérait systématiquement pour se mouvoir risquait cette fois d’abîmer la jambe valide.
Ma première séance n’a pas excédé les 20 minutes ...
Avant même de quitter le cabinet, D. ne sentait plus cette chaleur insupportable dans le genou.
La deuxième durait également une vingtaine de minutes. D sortait cette fois en étant capable de raidir la jambe et ressentait moins de douleurs.
La troisième fut une séance complète de 2 heures afin de bien travailler point par point l’ensemble du système énergétique.
Résultat : D redevenait capable de marcher normalement sans béquilles avec beaucoup moins de douleurs. Il a quand même poursuit les séances chez son kiné et est aujourd’hui parti en voyage en Asie.


Glandes (Thyroîde & Salivaires)
T. est un jeune homme diagnostiqué avec un cancer de la glande Thyroïde à 19 ans et à dû se résoudre à l’exégèse suivie de séances de chimiothérapie.
Ses glandes salivaires cessèrent de fonctionner « de manière irréversible », ce qui le forçait à avoir une bouteille d’eau en permanence à sa disposition.
Boire constamment dans la journée, la nuit, après chaque bouchée de nourriture lors des repas... Très difficile à vivre pour un jeune. Sans compter l’apparition de caries sur des dents que les antibactériens contenus dans la salive ne protégeaient plus.
Je l’ai rencontré en 2011 dans l’année de ses 22 ans, soit trois ans après l’intervention, et lui ai proposé une première séance de 2 heures à laquelle il a accepté de participer.
Deux jours plus tard ses parents venaient me voir avec un grand sourire... T. avait bavé pendant la nuit !
Trois ans ont passé et il salive toujours. Pas de manière « normale », mais par rapport aux pessimistes prévisions post opératoires qui avaient chamboulé sa vie....
10/1 1« T. a fini les vacances en pleine forme et même si sa salive n’est pas encore revenue à 100%, je sais qu’il a perdu une grande part de son stress et est reparti plus serein. Merci encore de ton amitié et ta disponibilité ».
11/11 « Ça bave d’enfer !! c’est léger mais ça me suffit pour faire du vélo ou courir donc je suis super content pour ça, je revis ! Merci la magicienne ! Ps : ton site est super ! T.


Melle P. était toujours fatiguée avait des soucis avec sa glande thyroïde et ses règles. J’ai débuté la première séance par une séquence de rééquilibrage des énergies suivi d’une séquence de relaxation guidée au cours de laquelle je travaille sur les chakras avec mes pierres et un cristal de roche. Je termine dans ce cas mon intervention avec le bol tibétain et ses vibrations.
Elle a ressenti beaucoup de sensations dans son corps, particulièrement au niveau gorge - thyroïde avec une particulière impression de bien-être en fin de travail.
Elle était très fatiguée en quittant le cabinet, mais totalement détendue.
Mais sa plus grande surprise fut bientôt le retour de ses règles et un retour du cycle à la normale.

Hanche
Pendant les vacances il y a quelques années j’ai rencontré un monsieur K. qui se remettait difficilement d’une opération de la hanche. (pose d’une prothèse)
L’intervention chirurgicale avait été très lourde et les énergies du patient s’en trouvaient très éprouvées. J’ai donc décidé de les réharmoniser et de travailler ensuite sur les zones douloureuses.
K. a tout d’abord senti les fourmillements dans tous ses membres qui se sont ensuite mis à trembler.
K. me précisait un moment plus tard qu’il ressentait comme une vive vague de chaleur qui lui montait très rapidement à la tête.
Il était complètement épuisé à la fin de la séance.
Le lendemain après midi, incapable de continuer à travailler, il était obligé de s’allonger pour une demi-heure de sieste.
Les douleurs se sont considérablement atténuées au fil des séances.


Harcélement au travail (voir Dépression)
Vous n’êtes pas seul(e) !
La proportion de salariés, hommes ou femmes, souffrant de la maltraitance au travail est de un pour six.
Les résultantes sont le plus souvent du stress, de la tension, des maux de dos et toutes sortes de malaises. Conséquences qui, lorsqu’elles sont démultipliées peuvent également rebondir sur votre entourage familial.
Un cheminement qui se concrétise bien souvent par la dépression et un arrêt de travail... Parfois de longue durée.
C : il était victime de harcèlement au travail. Il avait presque totalement perdu sa voix, était sujet à une fatigue chronique. Cet état général fragilisé aboutit un jour à la dépression.
Grâce à notre travail au cabinet, C se sentait rapidement moins fatigué. Sa voix est progressivement réapparue. Au fil des séances il a recouvré son énergie et sa joie de vivre. La dépression s’est finalement faite beaucoup moins sévère.
F : Elle aussi eu à subir les sarcasmes d’un « supérieur » qui l’a totalement déstabilisée, fait perdre ses repères et sa confiance en elle.
Les maux ne se sont pas faits attendre et se sont rapidement manifestés sous des formes différentes : Mal au dos, fatigue, sentiment de déprime, grand manque de confiance en soi...
Dans tous les cas, la discussion, le travail sur l’enfance, l’accompagnement et le suivi sont des démarches primordiales pour retrouver un meilleur équilibre afin de souhaiter s’en sortir au mieux durablement.

Hématomes (bleus, bosses)
De nombreuses expériences, souvent au hasard des endroits où je me trouvais, m’ont permis de soulager bien des gens qui venaient de se faire mal.
Une simple imposition des mains suffit en général.

Chez des amis, un jour que leur petit fils venait de tomber sur la tête en jouant avec le chien, je l’ai pris dans mes bras alors qu’il hurlait de peur et de douleur. J’ai tout de suite placé ma main sur son front au niveau de la bosse qui surgissait.
Moins d’une heure après, il n’y avait plus aucune trace.

Maladies musculaires
J’ai travaillé avec plusieurs personnes souffrant de maladies musculaires. Dans tous les cas le travail est similaire, mais les causes sont toujours très différentes de l’une à l’autre.
Il faut travailler sur ces causes pour en faire ressurgir les mémoires afin de les « nettoyer », d’en débarrasser le corps puis l’esprit..
Je rééquilibre et réharmonise ensuite les énergies / les chakras afin que la bonne énergie puisse circuler à nouveau correctement dans l’organisme.
Après deux ou trois séances de 1heure 30 / 2 heures en général, les gens souffrant de ce type de pathologie disposent de plus d’énergie. Cette interaction réinstallée, ils et se sentent à donc plus détendus.. et les douleurs continuent logiquement de s’atténuer... à condition toutefois de rester attentif à la situation.
Un suivi d’une séance de temps en temps peut apporter encore et régulièrement à ce mieux-être.

Maux de têtes, migraines
Une seule séance de 20 à 30 minutes peut suffire, et peut ensuite être répétée à la demande.

Mme C. souffrait depuis longtemps de très fortes migraines avec vomissements et maux de dos.
Elle m’a appelée un jour où la situation était devenue insupportable.
Elle est arrivée très pâle au cabinet et en proie à des nausées dues à la douleur qu’elle disait ressentir.
Une séance de 30 minutes a suffi.
Le mal de tête a empiré quelques instants puis il s’est estompé en même temps que se détendaient le dos et les épaules.
Les énergies circulaient à nouveau.

De même, Mme H., auteur, souffrait d’une terrible migraine sur un salon du livre où elle dédicaçait ses ouvrages. Je l’ai traitée par imposition des mains alors même qu’elle effectuait ses signatures, et ses maux de tête ont disparu en une vingtaine de minutes.
« Se faire soigner en travaillant »... Mme H. a trouvé le procédé très pratique !

Nausées
Souvent due aux maux de têtes ou la grossesse, la nausée est assez facile à traiter mais il convient le plus souvent de pratiquer plusieurs séances courtes (une vingtaine de minutes) et rapprochées pour y parvenir.

Otites
Lorsqu’elles sont récurrentes, elles proviennent souvent, chez l’adultes, de ces « choses que l’on ne veut pas entendre ».

Je les soigne de la même façon que les hématomes. (imposition des mains)


Parkinson
Maladie considérée comme incurable mais dont on peut toutefois apaiser notoirement les symptômes : tremblements, douleurs, fatigue etc afin de vivre mieux sa maladie au quotidien.
On peut aussi, par un travail sur les mémoires du corps, rechercher les causes qui pourraient être à l’origine le déclencheur de cette maladie afin de mieux la comprendre et faire face à ses résultantes.

M. souffre de cette maladie depuis huit ans.
J’ai travaillé avec M. à raison d’une séance par semaine pendant 8 mois cette année.
M. a été très contente du résultat. Elle a retrouvé son enthousiasme, sa vitalité en conjurant sa fatigue, ce qui lui a permis de reprendre le sport et donc de s’évader un peu plus encore.
M. a ensuite constaté la fréquence plus espacée des tremblements et se sentait capable de gérer à nouveau sa vie au travail.
Nous continuons de nous voir de temps à autre... Uniquement lorsque M. estime en avoir besoin.

Pieds froids
J’ai rencontré nombreuses personnes souffrant de ce problème.
Vos énergies circulent mal. Généralement une ou deux séances de 1 heure peuvent rétablir la circulation.

Mon père hospitalisé souffrait d’oedèmes aux mollets et aux pieds, des tâches cutanées apparaissaient de plus en plus nombreuses et ses pieds étaient froids depuis des semaines. Les médecins lui prescrivaient des médicaments, mais sans réels résultats.
Je lui ai fait des séances pour réharmoniser ses énergies, ainsi que des massages des pieds avec les huiles essentielles. Apres 3 jours nous avons constaté un changement. Ses jambes ont désenflé, les taches se sont atténuées il n’avait plus froid aux pieds. Malheureusement son cancer du colon était trop avancé pour espérer le voir guérir, mais il s’en est allé plus sereinement.
Vivant en France, je suivais à distance et personnellement l’évolution de la maladie et les changements qu’elle provoquait dans son corps.

Pipi au lit
E. est une petite fille qui souffrait d’énurésie. A huit ans, elle portait encore des couches la nuit, ce qui est très difficile à vivre pour une enfant de cet âge.
Les parents ont essayé de nombreuses méthodes pour y palier, mais ce fut toujours sans succès.
L’énurésie est souvent lié avec la naissance, les peurs, les colères, le manque de confiance etc.
Nous avons donc travaillé ensemble durant quatre séances. (les séances sont plus courtes pour les enfants).
Je dois aussi préciser que la maman a participé à la même période à quelques séances personnelles.
Au fil de notre expérience, nous avons noté une nette amélioration, et aujourd’hui le « pipi au lit » tient du passé pour cette petite fille !

Pneumonie
Mme T avait de nombreux soucis de santé ainsi que d’importantes difficultés pour trouver le sommeil.
En avril on lui découvrait une pneumonie.
Lors de la première séance (de 2 heures) J’ai immédiatement travaillé sur ses chakras et ses poumons.
Elle a subitement ressenti comme une poussée d’air envahissant son système respiratoire.
Elle respirait immédiatement beaucoup mieux. Le soir, elle dormait plus posément jusqu’à retrouver un sommeil normal et reposant pour la première fois depuis longtemps.
Une autre séance (1 heure) fut programmée le lendemain. Comme elle est arrivée moins fatiguée et très enthousiaste au cabinet plus en forme, les résultats furent atteints encore plus rapidement que je l’avais prévu.

Psoriasis
K. me signalait qu’il souffrait également de gros problèmes de psoriasis.
Nous avons pris le temps d’échanger ensemble de longues minutes durant une première séance. Je lui ai lui posé quelques questions lui soumettant, appuyées sur ses réponses, des causes profondes de cette réaction cutanée du corps.
Les jours suivants le psoriasis avait empiré. Réaction normale du corps qui « s’en débarrassait en le forçant à sortir ».
K. vivait les jours et les semaines suivants sous le signe de l’amélioration.
Mais comme depuis il ne parvient toujours pas à régler ses problèmes personnels déclenchants, les plaques cutanées ont réapparu.
La situation s’était provisoirement améliorée, mais le psoriasis n’a pas guéri car K n’est pas à même d’en favoriser la guérison que nous avions mise en oeuvre.

Sciatique
M. est une jeune fille que j’ai rencontrée et traitée durant ses vacances.
Sportive, elle souffrait de douleurs du dos y compris de sciatique depuis longtemps sans que les soins d’un kiné y changent durablement quelque chose.
Ses énergies / chakras s’en trouvaient très ralentis.
J’ai pratiqué deux séances de 1heure 30 chacune.
Elle était très fatiguée après la première, et ses intestins ont vivement réagi, ce qui est toujours un très bon signe.
Suite à la deuxième séance, son corps s’est finalement détendu, entraînant avec lui un relâchement du dos. Les douleurs n’ont à ce jour pas récidivé.

Sportifs
Il m’arrive très souvent de soigner des blessures des genoux, coudes, épaules, ou chevilles (tendinites, entorses etc...). Une seule séance de 30 à 40 minutes est nécessaire avec le plus souvent une séquence de rééquilibrage.

Stress
Il y a beaucoup de cas différents. Mais quels qu’ils soient, il faut toujours en trouver la cause. (travail, démotivation, perte de travail, soucis familiaux, manque de confiance en soi, décès, divorce, séparation, peurs, haines, chagrins, culpabilités etc... )
En général deux ou trois séances de 1 h 30 à 2 heures sont nécessaires pour rééquilibrer les énergies et le corps afin de se détendre. Ensuite, les séances auront lieu selon votre désir de bien-être ou vos besoins en fonction des situations que vous traversez.


Talon
M. est joueur passionné de tennis et souffrait de douleurs au talon qui finissaient par lui interdire de poser le pied au sol.
Une seule séance de 30 minutes a fait disparaître toute douleur et le lendemain D. reprenait le sport en allant prudemment courir.

D. est un inconditionnel de la course a pieds en marathons et trekkings de très haut niveau.
D se trouve un jour dans l’incapacité de continuer ce sport à cause de douleurs installées dans la voûte plantaire du pied droit. Elles ne disparaissent pas totalement malgré les diverses techniques médicales pratiquées.
Nous avons beaucoup échangé et après ce travail sur les mémoires, D s’est rendu compte que son corps était en train de lui « parler ».
Je lui ai ensuite fait une séance complète de 2 heures au terme de laquelle il se sentait vidé mais marchait déjà mieux.
Le lendemain midi, il m’appelait en rentrant de son jogging, le premier fois depuis six mois !

Tendinite
Les musiciens y sont autant confrontés que les sportifs.
C’est ainsi que j’ai très souvent la visite de guitaristes ou de bassistes qui viennent au cabinet pour des tendinites persistantes index pouce, poignet et/ou épaule, dues à des gestes répétitifs pratiqués quotidiennement dans la même position ainsi que le poids de l’instrument supporté la plupart du temps par la même partie du corps.
Le plus souvent cela se calme pour de longs mois, voire disparaît définitivement à la suite d’une ou deux séances de 20 à 30 minutes d’imposition des mains.

Vertige
L. fait de l’hypertension, ce qui lui provoquait des vertiges qui l’empêchaient finalement de s’asseoir ou de s’allonger par peur de les retrouver en se relevant. Tous les énergies / chakras étaient ralentis.
S’en suivirent des séances de rééquilibrage et de réharmonisation puis un travail orienté davantage sur la tête et les oreilles à raison d’une séance d’une heure tous les jours pendant trois jours.
Une visite chez un médecin spécialiste était déjà programmée avant notre première rencontre. Malgré tous les exercices tests que ce dernier a fait pratiquer à L., aucun vertige ne fut décelé.

Animaux
La même pratique peut être utilisée sur les animaux. J’ai souvent guéri les douleurs et/ou blessures de mes chats et autres.
Notre chat en début d’année rentre un soir à la maison. Il n’a mal nulle part mais il ne va pas bien, je le sens.
Je l’ai soigné pendant toute la soirée sans qu’il ne mange pendant deux jours.
Je m’attardais cependant à le faire boire car les liquides sont aussi importants pour eux que pour nous dans pareil cas.
Je l’ai soigné encore régulièrement pendant une journée.
Deux jours ont passé ainsi et je m’étais promis qu’au suivant j’irais rendre visite au vétérinaire si la situation ne s’était pas améliorée.
Le lendemain, je me lève et vois que le chat qui allait mieux avait envie de manger. Les jours qui suivirent, mon chat retrouva ses forces et repartit vivre sa vie... sans médicaments ni visite !

Une autre fois sa patte était bien enflée et il peinait à mettre son poids dessus. Je l’ai soigné pendant quelques jours avec mes mains jusqu’à ce qu’il soit rétabli.
Il est étonnant de constater que dans ce cas les animaux se laissent toujours faire.
Peut être savent-ils qu’on leur fait du bien.


 

Si on s’applique à chercher pourquoi on a mal, alors, on peut espérer se guérir.
Il faut donc et avant tout traiter les causes et non pas les symptômes.
Et pour cela, le premier apprentissage est l’écoute du corps.
Si vous ressentez des douleurs, des angoisses, du stress… c’est qu’il est malade et tente de vous le signaler.
Alors, écoutez-le, il est grand temps de vous occuper de vous-même, de prendre du temps pour vous, de vous reposer : de penser à vous soigner.

Si vous décidez d’aller voir une énergéticienne, un magnétiseur,un guérisseur ou autre thérapeute, pendant et à la suite de la première séance, vous percevez généralement déjà les réactions de votre corps.
Pour chacun(e) d’entre nous, ces sensations sont d’intensité voire de formes différentes. Certains percevront une chaleur, d’autres, comme une fraîcheur dans les endroits où manque l’énergie ou ceux qui émettent les douleurs. D’autres encore percevront des fourmillements dans les mains, les jambes, les pieds.
C’est le signe que les énergies retrouvent leur circulation normale.
On peut également ressentir ou même entendre des « choses qui bougent ». Elles sont simplement en train de se remettre en place.
Ce type de séance n’est en fait qu’un nettoyage du corps / du system.
Généralement à la suite d’une séance vous avez la sensation d’être complètement relâché, détendu et retrouverez un sommeil totalement réparateur durant la nuit à venir.
Il est malgré tout possible que le lendemain certains ressentent de la fatigue quand d’autres se retrouvent en pleine forme, plein d’énergie alors que d’autres encore verront leurs intestins se nettoyer, se vider.
Pas d’affolement, c’est le premier bon signe d’un retour à la normale !
Votre corps est tout simplement en train de rejeter ce qui lui était négatif pour se remplir de bonne énergie.
C’est le commencement de l’auto-guérison.

Par contre, si, après plusieurs séances vous ne ressentez toujours rien ou pensez que rien n’a changé dans votre corps, il faut peut-être poser la question : Est-ce que ce(tte) thérapeute me convient ? Si votre réponse est négative, ce n’est pas la peine de poursuivre les soins de cette manière et dans ces conditions.
Vous trouverez dans les lignes suivantes bon nombre d’expériences ainsi que de témoignages qui me sont revenus de ceux qui ont bien voulu m’accorder leur confiance.